Archives mensuelles : janvier 2013

Quel est l’impact de la diminution de sa note sur les ventes d’un livre ?

Jusqu’à il y a peu, j’étais un homme heureux. Je le suis toujours, à un détail près : j’ai  reçu des commentaires négatifs sur une de mes nouvelles… Aïe, aïe, aïe… C’était la première fois, ça a été très douloureux, mais ne vous inquiétez pas, je m’en remets doucement. En fait, comme mentionné dans un billet précédent, je n’ai eu que très peu d’évaluations depuis que je publie avec le KDP d’Amazon, mais elles avaient jusqu’à présent toutes été très positives (5 étoiles ou 4 au minimum). Début janvier, en trois jours, j’ai reçu un commentaire à deux étoiles et deux à trois pour la même nouvelle, Emporium. Rien de très négatif comparé à ce qu’on peut parfois voir sur Amazon, le principal point concernant la longueur du texte, une dizaine de pages, que je ne met peut être pas assez en évidence dans la description. La note d’Emporium est tombée de 5 à 3.5 étoiles, et une fois mes larmes essuyées, je me suis demandé quel allait être l’impact sur les ventes.

Deux semaines plus tard, il est temps de faire le bilan. Si je compare les ventes quotidiennes moyennes d’Emporium pour les deux semaines avant la baisse de sa note, avec celles des deux semaines suivantes, la chute est de près de 50%. C’est à relativiser, car mes autres nouvelles, qui n’ont pas vu leur score baisser, ont vu leur ventes diminuer de 25% en moyenne, ce qui peut s’expliquer par deux facteurs:

  • le boom des ventes des fêtes defin d’année est suivi par un creux début janvier
  • Emporium était mon plus gros vendeur, et les acheteurs qui l’avaient aimé achetaient probablement ensuite d’autres de mes nouvelles. Moins d’acheteurs pour emporium = moins d’acheteurs pour les autres textes.

On peut également se demander où se joue cette chute des ventes : y a-t-il moins de visites quotidiennes sur la page du livre, ou est ce qu’il y en a autant, mais les visiteurs achètent moins ? J’utilise Google Analytics pour mesurer le nombre de visiteurs consultant quotidiennement la page Amazon de chacun de mes livres (ce sera le sujet d’un futur billet), et le verdict est sans appel : alors que le taux de conversion quotidien (le rapport nombre d’acheteurs / nombre de visiteurs) évolue de la même manière pour toutes mes nouvelles, le nombre de visiteurs quotidiens chute de 30% pour Emporium après la baisse de sa note, alors que pour la même période il stagne ou augmente pour mes autres nouvelles. La baisse de la note semble donc inciter moins de lecteurs à consulter la page d’Emporium. Mais quand ils le font, ils achètent dans la même proportion que précédemment.

En conclusion : tâchez d’avoir le plus d’étoiles possibles… Bon, ce n’est pas vraiment une surprise. Mais plus intéressant : une chute de sa note diminue le nombre de visites sur la page d’un livre. Inutile donc de se fatiguer à répondre aux critiques, ou de se défendre, personne ne lira vos arguments, à part des lecteurs qui auraient de toute façon acheté votre texte.

Quel est le prix moyen d’un ebook Kindle sur amazon.fr ?

À quel prix  vendre son livre numérique ? Cette question taraude sans doute tous les auteurs publiant avec le KDP d’amazon, avec deux inquiétudes : celle de choisir un prix trop élevé qui dissuaderait les lecteurs potentiels, et à l’inverse celle de fixer un prix trop bas qui ne génèrerait presque aucun revenu. Et le meilleur moyen de répondre à cette question est peut être de déterminer quel est le prix de vente moyen d’un livre numérique Kindle sur amazon.

J’ai donc cherché cette information, mais comme toujours, Amazon ne la communique pas  directement. Toutefois, le prix des ebooks étant public, certains se sont donc déjà amusés à faire des estimations (comme le blog de booklr) pour amazon.com.  Je me suis donc livré au même exercice mais pour amazon.fr, en me basant sur le classement des 100 meilleures ventes pour différentes catégories. Pourquoi se limiter au classement des 100 meilleures ventes ? D’abord parce que j’ai fait le calcul manuellement et que ça aurait donc été un peu fastidieux de prendre en compte tous les ebooks d’Amazon, ensuite et surtout parce que le prix intéressant est celui des livres qui se vendent, à savoir ceux qui combinent qualité du contenu, efficacité marketing, et tarif approprié.

Je me suis également intéressé à 3 catégories : le classement global des 100 meilleures ventes, puis celui de la catégorie « Policier et suspense », et enfin celui de la catégorie « Informatique internet ». Ceci afin d’avoir un prix moyen global, puis d’évaluer si ce prix  varie en fonction du type de littérature (fiction ou technique).

Le classement des meilleures ventes utilisé est celui du 30 décembre 2012 sur amazon.fr, le tableau ci-dessous donne les prix moyens par catégorie, ainsi que l’écart entre le prix moyen des 50 ebooks les moins chers, et celui des 50 ebooks les plus chers, afin d’estimer la marge de manoeuvre que l’auteur a dans le choix du prix.

Top 100 global Top 100 « Policier et suspense » Top 100 « Informatique et internet »
Prix moyen d’un ebook kindle 5.78€ 5.95€ 10.51€
Prix moyen des 50 moins chers 1.94€ 5.67€ 4.21€
Prix moyen des 50 plus chers 9.61€ 6.23€ 16.82€
Écart entre les 50 moins chers et les 50 plus chers 7.67€ 0.56€ 12.60€

Pour les curieux, les données brutes sont disponibles ici.

Ces chiffres sont très intéressants, car ils font ressortir différents points:

  • le prix moyen sur amazon.fr est similaire à celui calculé par booklr pour amazon.com : 5.78€ conte 6.48$. Il semble donc inutile d’ajuster le prix d’un livre en fonction du pays cible. De plus, le marché américain étant plus mature que celui français, on peut supposer que le prix moyen sur amazon.fr ne devrait plus baisser .
  • près de 50% des ebooks du top 100 global sont vendus moins de 3€, et 75% sont vendus moins de 10€. Si votre bébé est vendu plus de 10€ et que vos ventes ne décollent pas, vous devriez donc sérieusement remettre son prix en question.
  • Tous les livres du top 100 global sont vendus moins de 19€. Là encore, si votre prix est au dessus, remettez le en question.
  • Le prix moyen peut varier du simple au double en fonction de la catégorie. Le prix moyen d’un roman policier est de 5.95€, celui d’un livre informatique de 10.51€.
  • La marge de manoeuvre dans la fixation du prix dépend de la catégorie du livre. Dans le cas des romans policiers par exemple, l’écart entre le prix moyen des 50  moins chers et celui des 50 plus chers n’est que de 0.56€. En bref, votre roman policier se vendra 6€, inutile de réfléchir davantage… Pour un livre d’informatique au contraire, la marge de manoeuvre est plus grande puisque l’écart est de 12.60€. Vous devrez réfléchir à ce que votre livre apporte à son lecteur, au prix des ouvrages similaires, etc… avant de fixer votre prix.

En conclusion, connaître le prix moyen des ebooks Kindle d’une catégorie donnée, ainsi que l’écart entre le prix moyen des ebooks les moins chers et celui des plus chers dans cette catégorie peut énormément faciliter le choix d’un prix initial pour votre ebook. Mais gardez à l’esprit que ce prix n’est pas gravé dans le marbre, et que c’est en expérimentant que vous trouverez le meilleur prix, à savoir celui qui génère le plus de revenus.