Archives par étiquette : kdp

Quelle plateforme d’auto-édition vend le plus de livres ?

Quand on parle d’auto-édition, Amazon est incontournable. Bien qu’il n’existe pas de chiffres officiels, on estime qu’aux États-Unis, deux ebooks sur trois sont vendus par Amazon. Si vous voulez publier votre premier roman, vous serez tenté de limiter à Amazon vos efforts de distribution et promotion. C’est d’ailleurs une stratégie encouragée par le programme KDP Select qui requiert l’exclusivité des titres participants. L’analyse de l’évolution de mes ventes au cours de la dernière année sur trois plateformes majeures d’auto-édition, Amazon KDP, Kobo Writing Life et Google Play, montre que se restreindre à Amazon n’est peut être pas la stratégie la plus judicieuse.

Continuer la lecture

Amazon bloque les images et JavaScript dans les descriptions de livres KDP

Il y a quelques mois, je détaillais dans cet article comment utiliser du HTML pour mettre en page la description de votre livre dans Amazon. J’expliquais ensuite dans cet autre article comment contourner certaines restrictions pour insérer des images dans la description, ou encore du code JavaScript afin de comptabiliser avec Google Analytics le nombre de visiteurs quotidiens. Ces techniques n’étaient pas interdites par Amazon, mais elles n’étaient pas publicisées, ni même officiellement documentées. Il y a quelques jours, Amazon a mis un termes à ces pratiques. Les mises en forme basiques sont toujours possibles (gras, italique, etc.), mais plus moyen d’insérer des images, vidéos, ou scripts… Continuer la lecture

Comment utiliser du HTML dans la description d’un livre publié avec le KDP ?

!!! Attention !!! Depuis octobre 2013, Amazon bloque l’insertion d’images, vidéos, ou JavaScripts dans la description des livres

Vous avez probablement déjà croisé sur Amazon des livres dont la description n’est pas un simple paragraphe, mais utilise couleurs, gras, italique, listes numérotées, etc. C’est le cas, par exemple, de « Booster ses ventes sur Kindle ». Cette mise en page est possible grâce à l’utilisation de HTML. Le HTML consiste en des balises positionnées avant et après un fragment de texte à mettre en forme. Par exemple, « <i>italique</i> » s’affiche « italique« , « <i><b>gras et italique</b></i> » s’affiche « gras et italique« . L’utilisation de ces balises peut rendre votre description plus séduisante, et inciter davantage de lecteurs à acheter votre livre. Voici trois méthodes pour mettre en page votre description, selon que vous ne connaissez rien au HTML, que vous êtes un peu familier avec ce langage, ou que vous être un vrai bidouilleur souhaitant exploiter toutes les possibilités du HTML.
Continuer la lecture

Comment mesurer le nombre de visiteurs sur la page Amazon d’un livre avec Google Analytics ?

!!! Attention !!! Depuis octobre 2013, Amazon bloque l’insertion de JavaScripts dans la description des livres, la technique ci-dessous ne fonctionne donc plus

Grâce au KDP, votre livre est enfin sur les étagères d’Amazon. Mais vos ventes sont décevantes et vous ne savez pas quelle est la source du problème. Vous avez identifié plusieurs explications possibles, mais impossible de savoir si le problème vient de ce que vos lecteurs potentiels n’ont pas trouvé votre livre sur Amazon, ou s’ils l’ont trouvé mais n’ont pas été séduits par sa description ou son extrait. Si Amazon donnait le nombre de visites quotidiennes sur la page de votre livre, vous pourriez décider si vos efforts doivent se concentrer sur sa visibilité, ou sur sa présentation. Mais Amazon — comme à son habitude — reste opaque et vous laisse jouer au devin. Trépignez ! Il est possible de mesurer le nombre de visiteurs sur une page Amazon à l’aide d’un outil de Google : Google Analytics.
Continuer la lecture

À quelle fréquence le rapport de ventes du KDP est-il mis à jour?

Votre livre est en ligne dans la boutique Kindle, et vous ne pouvez vous empêcher de rafraîchir frénétiquement la page du rapport de ventes KDP dans l’espoir de voir augmenter le compteur des ventes. Mais rien ne bouge. Incapable de penser à autre chose, vous allez faire un tour pour vous éloigner de cette maudite machine et revenez quelques heures plus tard. Toujours rien. Désespéré vous cliquez une dernière fois sur « Rafraîchir », et voilà ! trois nouvelles ventes apparaissent. Le doute s’immisce : « Le rapport du Kindle Direct Publishing reflète-t-il vraiment les ventes en temps réel ? Et si ce n’est pas le cas, à quelle fréquence est-il rafraîchi ? »

La réponse tout de suite : oui, le rapport du KDP reflète bien les ventes en temps réel.

D’ou vient cette certitude ? D’une expérimentation. Au cours d’une promotion gratuite pour « Booster ses ventes sur Kindle », j’ai noté plusieurs fois par jours le nombre de téléchargements. 95 téléchargements ont eu lieu tout au cours d’un weekend, à chaque vérification les compteurs avaient été mis à jour.

Vous me ferez  remarquer que rien ne prouve que l’augmentation du nombre de ventes inclue les derniers achats. C’est vrai, mais j’ai également profité de cette promotions pour faire deux achats avec mes comptes Amazon.  Avant chaque achat, j’ai noté le nombre de ventes, et l’ai vérifié immédiatement après. Dans les deux cas, le nombre de téléchargements avait augmenté d’un exemplaire.

Ce n’est pas une preuve irréfutable, mais comme Amazon ne donne pas d’information à ce sujet, c’est la meilleure que j’ai trouvée. Et puis de toute manière, est-ce vraiment important ? Est ce qu’on ne devrait pas être capable d’oublier les rapports de ventes, et de ne les consulter que de temps en temps ? Une fois par mois par exemple ? Impossible, je sais 🙂 Alors autant être certain qu’un rapport n’affichant aucune vente signifie qu’il n’y en a vraiment eu aucune, et passer à autre chose. Pour travailler sur notre prochain livre par exemple…