Archives par étiquette : négatifs

Quel est l’impact de la diminution de sa note sur les ventes d’un livre ?

Jusqu’à il y a peu, j’étais un homme heureux. Je le suis toujours, à un détail près : j’ai  reçu des commentaires négatifs sur une de mes nouvelles… Aïe, aïe, aïe… C’était la première fois, ça a été très douloureux, mais ne vous inquiétez pas, je m’en remets doucement. En fait, comme mentionné dans un billet précédent, je n’ai eu que très peu d’évaluations depuis que je publie avec le KDP d’Amazon, mais elles avaient jusqu’à présent toutes été très positives (5 étoiles ou 4 au minimum). Début janvier, en trois jours, j’ai reçu un commentaire à deux étoiles et deux à trois pour la même nouvelle, Emporium. Rien de très négatif comparé à ce qu’on peut parfois voir sur Amazon, le principal point concernant la longueur du texte, une dizaine de pages, que je ne met peut être pas assez en évidence dans la description. La note d’Emporium est tombée de 5 à 3.5 étoiles, et une fois mes larmes essuyées, je me suis demandé quel allait être l’impact sur les ventes.

Deux semaines plus tard, il est temps de faire le bilan. Si je compare les ventes quotidiennes moyennes d’Emporium pour les deux semaines avant la baisse de sa note, avec celles des deux semaines suivantes, la chute est de près de 50%. C’est à relativiser, car mes autres nouvelles, qui n’ont pas vu leur score baisser, ont vu leur ventes diminuer de 25% en moyenne, ce qui peut s’expliquer par deux facteurs:

  • le boom des ventes des fêtes defin d’année est suivi par un creux début janvier
  • Emporium était mon plus gros vendeur, et les acheteurs qui l’avaient aimé achetaient probablement ensuite d’autres de mes nouvelles. Moins d’acheteurs pour emporium = moins d’acheteurs pour les autres textes.

On peut également se demander où se joue cette chute des ventes : y a-t-il moins de visites quotidiennes sur la page du livre, ou est ce qu’il y en a autant, mais les visiteurs achètent moins ? J’utilise Google Analytics pour mesurer le nombre de visiteurs consultant quotidiennement la page Amazon de chacun de mes livres (ce sera le sujet d’un futur billet), et le verdict est sans appel : alors que le taux de conversion quotidien (le rapport nombre d’acheteurs / nombre de visiteurs) évolue de la même manière pour toutes mes nouvelles, le nombre de visiteurs quotidiens chute de 30% pour Emporium après la baisse de sa note, alors que pour la même période il stagne ou augmente pour mes autres nouvelles. La baisse de la note semble donc inciter moins de lecteurs à consulter la page d’Emporium. Mais quand ils le font, ils achètent dans la même proportion que précédemment.

En conclusion : tâchez d’avoir le plus d’étoiles possibles… Bon, ce n’est pas vraiment une surprise. Mais plus intéressant : une chute de sa note diminue le nombre de visites sur la page d’un livre. Inutile donc de se fatiguer à répondre aux critiques, ou de se défendre, personne ne lira vos arguments, à part des lecteurs qui auraient de toute façon acheté votre texte.